Un groupement de coopération sociale et médico-sociale à Draguignan (84)

L’UNION prend part à un projet inédit, dans la commune de Draguignan : la création d’une plateforme de regroupement d’institutions sanitaires et médico-sociales spécialisées dans l’accompagnement d’enfants porteurs de handicaps et/ou autistes. Une initiative qui permettra de faciliter l’accompagnement de ces enfants en simplifiant leur parcours de soins grâce à la mutualisation des services de plusieurs structures.

 

Pourquoi créer le GCSMS ?

Partant du constat simple que les enfants dracénois en situation de handicap ou autistes ne disposaient pas de lieux de prise en charge au sein même de la ville, il a été décidé de faciliter leur parcours de soin en regroupant les services et établissements indispensables à leur accueil. Ce projet est donc porteur d’une volonté forte d’améliorer la proximité et l’accessibilité pour ces publics des prestations sanitaires et médico-sociales sur le territoire.

Les locaux mutualisés, construits sur un terrain de près de 9 000 m2, réduiront ainsi considérablement les temps de transport quotidien auparavant nécessaires à ces enfants pour atteindre les établissements de santé adaptés.

 

Une mutualisation des services et des équipements médico-sociaux

Au-delà de l’amélioration du parcours de soin des enfants, la fédération des structures partenaires au sein d’une seule et même plateforme sera un levier majeur pour la mutualisation des services et des équipements.  L’optimisation du temps de travail des professionnels de santé, la réduction des délais d’attente de prise en charge et une meilleure qualité de soins sont autant d’objectifs poursuivis par la ville et ses partenaires. Des objectifs qui s’inscrivent pleinement dans la démarche dite RAPT (réponse accompagnée pour tous) et qui soutiennent la structuration d’un dispositif répondant à une logique plus inclusive des interventions.

Ainsi, le Groupement de Coopération Sociale ou Médico-Sociale (GCSMS) regroupera des établissements de santé publique (CH, CHU, centre de santé et hôpitaux locaux), des établissements sociaux et médico-sociaux, qu’ils soient privés ou publics, ainsi que d’autres entités. Le tout étant de fédérer ces différents partenaires autour d’un projet unique de coordination, de mutualisation de moyens, et donc d’amélioration des conditions d’accueil des patients.

Avec la création du Groupement de Coopération Sociale ou Médico-Sociale, la commune de Draguignan et ses nombreux partenaires relèvent un nouveau défi cher à L’UNION, celui de l’équité en matière de santé.